Pourquoi vérifier le financement d’un acheteur ?

Publié le : 02 novembre 20213 mins de lecture

Le temps nécessaire pour obtenir le financement de l’acheteur est assez long pour le vendeur. Si l’acheteur n’a pas obtenu l’hypothèque, l’engagement ou les conditions suspensives à l’achat et à la vente contenues dans le compromis de vente ne peuvent être levés. La vente est donc annulée. Cela a des effets importants pour le vendeur, qui est donc obligé de revendre son bien. Mais pourquoi et comment vérifier le financement d’un acheteur ?

Interroger les acheteurs potentiels sur leur financement !

Afin de s’assurer autant que possible de la capacité financière des acheteurs potentiels, il peut être nécessaire de leur demander comment ils comptent payer l’achat d’un logement. La plupart des acheteurs doivent emprunter de l’argent pour procéder à l’achat. Si des acheteurs semblent intéressés par votre maison, ce n’est pas un sujet tabou. Au contraire, cela représente un sérieux et un désir de procéder en toute confiance au processus de vente. Mais pour ne pas contrarier votre interlocuteur, vous devez faire preuve de diplomatie.

Le recours à un courtier est une bonne solution pour s’assurer de la solvabilité des acheteurs. Si vous faites appel aux services d’une agence immobilière, cette dernière oriente de plus en plus les acheteurs vers des courtiers pour s’assurer de leur potentiel économique avant de conclure une vente. C’est un excellent moyen d’être rassuré.

La simulation de demande de transfert de prêt !

Vous pouvez également profiter de la prospection de votre bien pour demander si l’acheteur potentiel a déjà effectué des démarches auprès d’un établissement bancaire. Si tel était le cas, l’établissement aurait falsifié le prêt. Cette simulation est un bon indicateur des ressources dont disposent les acheteurs, même si la banque n’est pas obligée d’accepter les futurs prêts hypothécaires. Vous pouvez demander le transfert de cette simulation. Les acheteurs ne sont pas obligés d’accepter, mais s’ils envisagent sérieusement d’acheter votre bien, ils ne refuseront jamais.

Les conseils d’une agence immobilière !

Les banques peuvent mettre beaucoup de temps à établir les propositions de prêt tant attendues afin de lever la condition suspensive liée à l’obtention d’un financement. La loi fixe un délai d’au moins 30 jours, mais très souvent les avant-contrats prévoient un délai de 60 jours. Cette durée est bien sûr en cours de discussion.

Pour vérifier la capacité financière d’un acheteur potentiel, n’hésitez pas à contacter votre agent immobilier. Tout comme vous, il est intéressé par la conclusion d’une vente et en tant que professionnel, une agence immobilière sait comment vous convaincre du sérieux des acheteurs.

 

Plan du site